L’Historique de L’Halloween – Explorer les traditions du Québec

L'Historique de L'HalloweenOn dit de l’Halloween, il y a 2000 ans, se fêtait au Jour de l’An qui était à cet époque le 1er novembre, en Irlande, en Écosse et aux Pays de Galles et les gens croyaient que la veille du Jour de l’An, le 31 octobre, les esprits, les sorcières et les fantômes sortaient quand la nuit tombait et c’est comme cela que les gens Celts, de l’antique fête religieuse celtique de Samain de ces pays morts de peur, commencèrent à se déguiser pour se cacher de tous ces esprits. La fête religieuse indique le début de l’année celtique  pour les Celtes par la saison sombre et  une saison claire.  Cette fête est soulignée dans plusieurs récits épiques Irlandais et de par sa définition, elle est propice aux événements magiques et mythiques. Et puisqu’on la retrouve en Gaule  sous la mention Tri nox Samoni (les trois nuits de Samain), durant le mois de Samonios (environ le mois de novembre).

C’est à partir du VIII siècle que (selon notre calendrier moderne) le  jour de Samain est mit par écrit par des Moines Irlandais et la fête elle-même dure en fait une semaine pleine, trois jours avant, et trois jours après. C’est le passage de la saison claire à la saison sombre, qui met fin aux  conquêtes d’été et à des travaux agraires pour les agriculteurs-éleveurs, par exemple, car c’est l’hiver qui est la saison sombre…

L’Halloween c’est aussi  la collecte pour L’UNICEF’ qui débutera en  1950 en banlieue de Philadelphie et la collecte se fera en même temps que le jour de L’Halloween, en distribuant des petites boites de L’UNICEF aux enfants pour amasser des sous pour des dons et en passant par les portes pour faire la cueillette de toutes sortes de friandises inimaginables. On dit que les écoliers ont amassé plus de 119 millions de dollars américains pour l’UNICEF depuis le début.  Pour question d’administration et de sécurité, à certains endroits les boîtes de L’UNICEF ont été retirées en 2006, c’est triste mais c’est la réalité.

Comme tradition aussi, il y a la citrouille qui en fait toujours partie, car en plus d’être décorative pour la soirée de L’Halloween avec une bougie éclairant la sorcière qui lui manque quelques dents et a un chapeau avec une grosse queue. La chaire de cette même citrouille fait de la très bonne compote et que dire de les graines de citrouilles séchées au four assaisonner d’épice B.B.Q en autre.

Et il ne faut surtout pas oublier une grande tradition si non la plus grande de cette fête, est le déguisement pour passer aux portes et voir les décorations à chaque endroit, car maintenant c’est incommensurablement célébré. Et il y a plein d’activités un peu partout, en autre à Québec, à Lorette Ville au Village Huron, c’est de toute beauté, il y a un défilé chaque année avec des personnages grandeurs réels avec une fête pour les enfants et déguisements, c’est vraiment une grande et belle fête.

L’Halloween est une fête folklorique.

Cette fête a rapport aussi avec la fête des morts qui s’appelait,, Les Saints, on pensait à eux et priaient pour eux et un jour, à la place c’est devenue La Toussaint qui est une fête chrétienne « La Toussaint » à laquelle est adjacente à Halloween et a été instituée par le pape Grégoire IV seulement au IX ciècle.

Il y a plusieurs pays qui ne fêtent pas L’Halloween et c’est surtout à cause de la religion, et plusieurs Pays sont fêtés sur un autre nom et raison…

Informations supplémentaires