Parc national d’Opémican – Ouverture en 2019

Parc national d'Opémican - SEPAQ - Parcs du QuébecLe parc national d’Opémican a été créé le 19 décembre 2013. Il est, avec le parc national d’Aiguebelle, le deuxième territoire naturel protégé dans la grande région de l’Abitibi-Témiscamingue. D’une superficie de 252 km2, il assurera la protection d’un territoire représentatif de la région naturelle des Laurentides méridionales.

Lors de son ouverture, prévue en 2019, le parc national d’Opémican deviendra un lieu unique de découvertes, caractérisé par la présence dominante de grands pins blancs et rouges, symbole de la jonction des domaines feuillu et boréal sur son territoire. La randonnée pédestre sera l’une des activités les plus importantes de ce nouveau parc.

Difficile de rester de glace devant un territoire aussi grandiose. Bordé de part et d’autre par les lacs Témiscamingue et Kipawa, le parc national d’Opémican vise à protéger un échantillon de la région naturelle des Laurentides méridionales. Le parc sera divisé en quatre secteurs distincts : le secteur de la rivière Kipawa et des falaises du lac Témiscamingue, le secteur de la pointe Opémican, celui du lac White et celui de l’île aux Fraises.

Ce parc possède les éléments essentiels à la composition d’un paysage remarquable : relief accidenté et peu élevé accompagné de nombreuses falaises qui s’insèrent principalement le long du lac Témiscamingue.

Ce territoire, foulé par les populations autochtones, les voyageurs, les bûcherons et les premiers colons, est riche en histoire. Impossible de passer sous silence toute la richesse historique de la pointe Opémican, située au cœur du parc, qui témoigne des débuts de l’exploitation forestière et des activités de flottage du bois, aujourd’hui disparues.

Quoi faire à Parc national d’Opémican

  • Pêche à la journée
  • Randonnée pédestre

Informations supplémentaires

Tarifs :
Consultez les tarifs
Coordonnées :
Parc national d'Opémican
Catégorie(s) :
,